La purée de pommes des consommateurs - nouveaux votes

5442 Consom'acteurs
mise en rayon : mi janvier
Caractéristiques
  • Rémunération des producteurs : Rémunération garantie qui permet au producteur d’être rémunéré au juste prix (270 € / tonne) et investir / profiter de temps libre
  • Origine des pommes : Pommes cultivées et transformées en France
  • Variété des pommes : mélange de 3 variétés complémentaires
  • Type de culture : Agriculture raisonnée et exploitations “Haute Valeur Environnementale” dès octobre 2021
  • Sucre : sans sucres ajoutés
  • Ingrédients pour la conservation : Acide citrique et acide ascorbique (vitamine C)
  • Rayon du supermarché : Rayon ‘épicerie sucrée’ en ambiant (près des confitures et miels)
  • Soutien au F.S.Ab : 5 projets en faveur de la biodiversité soutenus
  • Emballage : Conserve de 840g
  • Rémunération des producteurs : Rémunération garantie qui permet au producteur d’être rémunéré au juste prix (270 € / tonne) et investir / profiter de temps libre
  • Origine des pommes : Pommes cultivées et transformées en France
  • Variété des pommes : mélange de 3 variétés complémentaires
  • Type de culture : Agriculture raisonnée et exploitations “Haute Valeur Environnementale” dès octobre 2021
  • Sucre : sans sucres ajoutés
  • Ingrédients pour la conservation : Acide citrique et acide ascorbique (vitamine C)
  • Rayon du supermarché : Rayon ‘épicerie sucrée’ en ambiant (près des confitures et miels)
  • Soutien au F.S.Ab : 5 projets en faveur de la biodiversité soutenus
  • Emballage : 4 pots individuels, en plastique opaque, sans suremballage
Prix de vente conseillé voté par les consommateurs : 0,75 €

UN GRAND MERCI aux 5442 votants !

Vous trouverez ci-dessous les résultats détaillés de la purée de pommes des consommateurs.

> Cliquez ici < pour voir le QUESTIONNAIRE qui a servi de base au cahier des charges

Prix de vente :

  • Conserve 840g : 1,49 €
  • 4 pots de 95g : 0,75 €

La purée de pommes est l’un des premiers produits “C’est qui le Patron ?!” a être arrivé en rayon il y a 3 ans ! Pour la garder au top, nous avons tous ensemble revoté son cahier des charges. Cela a permis d’apporter des améliorations à ce bon produits, notamment pour les producteurs : leur rémunération passe de 252 € / tonne à 270 € / tonne.


Pour cette nouvelle purée de pommes votée tous ensemble, nous gardons le même partenaire fabricant : St-Mamet à Nîmes.


Résultats détaillés des votes

Quelques informations sur le questionnaire

Rémunération des producteurs

Un arboriculteur travaille toute l’année pour produire de “belles” pommes, celles que l’on trouve sur les étals et qui sont commercialisées entières. Les pommes légèrement abimées, trop petites ou pas assez colorées sont souvent destinées à la transformation (on parle “d’écarts de tri”), pour faire de la compote ou du jus de pomme par exemple. Elles sont tout aussi bonnes mais sont payées moins chères aux agriculteurs. Il est donc important de trouver des débouchés stables pour ces écarts de tri, qui peuvent représenter jusqu’à un cinquième de la production d’un verger ! Ici, on parle de rémunération des agriculteurs sur les écarts de tri.
Rémunération garantie qui permet au producteur d’être rémunéré au juste prix et investir / profiter de temps libre : un montant supplémentaire permet au producteur d’investir (donc de progresser sur ses pratiques et de pérenniser son exploitation) ou de pouvoir être remplacé lorsqu’il a besoin de s’absenter.

Origine des pommes

En France, la très grande majorité des compotes de pommes que nous consommons est produite dans des usines françaises. Cela ne signifie pas qu’elles contiennent forcément des pommes cultivées en France. Il arrive en effet aux fabricants d’importer des pommes, notamment de Pologne, d’Italie ou encore d’Espagne. Nous avons tous ensemble choisi de cultiver et transformer les pommes en France.

Type d’agriculture

L’agriculture raisonnée prend, en plus, en compte son environnement et met en œuvre des techniques plus adaptées à la production. Les producteurs devront à minima avoir obtenu la certification environnementale de niveau 2 en 2020 et devront obtenir la certification “haute valeur environnementale” (certification environnementale de niveau 3) à partir de la récolte 2021.

Variété des pommes

Le choix de variétés identifiées permet d’éviter des pommes qui seraient achetées au plus offrant au détriment de la qualité. De plus, cela permet de garantir un goût constant. La variété unique de qualité (golden ou équivalent) garantit une grande qualité de la compote mais limite les volumes ce qui explique son coût bien plus élevé (il est même très difficile d’en trouver en bio ce qui nous empêche de vous en proposer).
Les 3 variétés utilisées sont la Golden (douce et sucrée, qui apporte de la texture à la compote), une variété bicolore type Pink ou Gala (fruitée et sucrée, riche en goût) et la Granny (légèrement acidulée).

Sucre

Les pommes contiennent naturellement du sucre (environ 12%). Ensemble nous avons choisi La “compote de pomme sans sucres ajoutés” ou “purée de pommes”, avec zéro sucres ajoutés.
Selon la réglementation, une compote est obtenue par cuisson de la partie comestible d’un ou plusieurs fruits, tamisés ou non, et de sucre. Quand il n’y a aucun sucre ajouté, le produit ne peut plus s’appeler compote, il s’agit d’une purée de fruits cuite.

Ingrédients pour la conservation

Afin d’améliorer la conservation dans le temps de la compote de pomme, la plupart des fabricants ajoutent à faible dose (moins de 1%) de l’acide citrique (l’acide issu du citron) et de la vitamine C (acide ascorbique). Ces deux ingrédients permettent de garder un goût et une couleur stable dans le temps. Ils sont souvent utilisés ensemble car l’acide citrique renforce l’action de la vitamine C

Rayon du supermarché

Dans un supermarché on peut trouver les compotes de pommes dans deux rayons : au rayon “frais” (près des yaourts) et au rayon “épicerie sucrée” (près des confitures et des miels).

Peu importe le rayon où on la trouve, la compote de pomme est un produit conditionné à haute température qui n’a pas besoin d’être conservé au frais tant que le pot n’est pas ouvert. Les compotes qu’on trouve au rayon frais peuvent donc être conservées en milieu ambiant et vice versa. Cela dépend simplement des goûts de chacun. La compote conservée au rayon frais implique néanmoins une plus grande consommation d’énergie, notamment parce qu’elle nécessite un stockage et un transport frigorifique.

Soutien au F.S.Ab

Le Fonds de Sauvegarde pour les Abeilles (F.S.Ab.) est un fonds créé par C’est qui le Patron ?!, Culture Miel et ADA France. Il vise à soutenir la mise en place de projets en faveur de la biodiversité ainsi que toute action qui permet d’améliorer la santé des populations d’abeilles.
En choisissant cette option, nous pouvons choisir de soutenir le F.S.Ab. aussi grâce aux ventes de la compote de pommes, et ainsi soutenir des projets supplémentaires.
En 2019, le fonds a soutenu 21 projets auprès d’agriculteurs, de collectivités, d’établissements scolaires… pour un montant de 29 000 € ! Par exemple, des producteurs ont pu planter des haies d’arbres en bordure de leurs champs pour abriter la biodiversité… Pour plus d’infos, rendez-vous sur le site du fonds !

Emballage

L’emballage le plus recyclable est la boîte de conserve, suivi du pot en plastique. Le plus pratique est la gourde. Tous ces emballages sont garantis sans bisphénol. A noter une exception pour la version biologique sans sucre ajouté (purée) : les pots seront de 95g et la boîte de 840g.