Un lait responsable qui remunère leur producteur

Prix : 0.99 € (prix maximum conseillé)
Consom'acteurs : 7850
Date de mise en rayon : 07 décembre 2016
Ce lait remunère au juste prix son producteur, offre 3 à 6 mois de pâturage, du fourrage local...
Actuellement en rayon dans tous les magasins Carrefour, Auchan, Intermarché, Colruyt et Cora. 8000 points de vente dans toute la France.

TOUTES LES INFORMATIONS SUR VOTRE LAIT + DURABLE ET + EQUITABLE

presentation-du-lait

Voir le QUESTIONNAIRE qui a servi de base au cahier des charges    Où le trouver ?   PDF

OU EST FAIT VOTRE LAIT  ?

Votre lait est issu de la belle région de la Bresse (dans le nord de la région Auvergne/Rhône-Alpes, département de l’Ain) -> REGARDEZ CETTE TRES BELLE VIDEO CI-DESSOUS VOUS SEREZ DIRECTEMENT CHEZ LES PRODUCTEURS AU COEUR DE LEURS EXPLOITATIONS ! 🙂

QUI SONT LES PRODUCTEURS ?

  • Ils sont 50 producteurs rassemblés en coop.
  • Ils font un lait de grande qualité.
  • Ils ont de petites exploitations à taille humaine.

Ces exploitations (même si elles ont su se moderniser) restent dans une philosophie de travail de qualité fait de façon traditionnelle (majorité de fourrages cultivés à la ferme qui permettent de nourrir les vaches avec les ressources de l’exploitation, pas d’ogm, mise en pâturage à chaque fois que possible, travail à taille humaine etc.).

Les producteurs de la coopérative Bresse Val-de-Saône associés à l’initiative :les-producteurs-bvs-s

Et voici quelques photos des vaches qui vous donnent ce bon lait chaque jour 😉dsc_0018 dsc_0007
dsc_0077

CONTEXTE ?

Depuis des années les familles impliquées dans cette coop souffrent du dur contexte de crise. Chacun s’entraide et tente de résister en mettant en avant la qualité de leur travail, L’AUTHENTICITE de leur travail comme aime à le rappeler Martial DARBON, le président du groupement.

Alors que bien des consommateurs rêveraient de consommer ce type lait et malgré tous leurs efforts, leur lait depuis le début de l’année est rémunéré 200 €/mille litres.  Au moment de la rencontre avec eux la situation était telle que la date la Toussaint était une date butoir sonnant un grand risque de fin d’activité pour certains.

“Chaque jour j’avais la peur au ventre de recevoir un coup de fil et de devoir aller gérer un drame humain” confie Martial Darbon, Président très impliqué dans cette aventure collective.

COMMENT LES AVONS NOUS RENCONTRES ?

Les producteurs dans une situation dramatique tente un tout pour le tout cet été. “On s’est dit que fichu pour fichu, il fallait d’urgence allait voir nos magasins locaux pour leur expliquer la situation et leur demander une aide vitale.” explique Martial Darbon Président exemplaire de cette famille de producteurs.

Ils ont alors poussé la porte d’un magasin Carrefour (à Vonnas) qui leur a dit qu’il n’avait pas de marge de manœuvre au simple niveau local.

Le directeur de magasin sensibilisé par la situation a fait remonter le message jusqu’à la direction régionale qui a relayé en suite vers le national.

Le responsable des produits  frais chez Carrefour Marc Delage les a appelé pour voir ce qui était éventuellement possible de faire, puis ce dernier s’est rapproché d’Emmanuel Vassenneix (Laiterie de St Denis) puis de nous en nous proposant de regarder si un rapprochement autour du notre projet “La Marque du Consommateur” était possible. Nous avons comparé le cahier des charges attendu et les spécificités du travail des producteurs et la qualité étant au rendez-vous ça a collé ! 🙂

QUOI CONCRETEMENT ?

Le lait sera acheté 390€/1000 litres (le questionnaire que vous avez rempli a validé ce prix garanti – 6850 votes).

L’enseigne Carrefour a été la première à répondre présente et à valider un soutien via la totalité de ses magasins (hypers, supers et magasins de proximité, drive, web / très important et précieux pour l’initiative car cela permet de rendre accessible facilement le produit aux consommateurs dans toutes les régions + volumes significatifs pour les producteurs) soit 5200 magasins environ. Avec le soutien croisé de LSDH (la laiterie) c’est même la totalité du lait de ces exploitations qui devrait pouvoir sortir de l’impasse.

QUELS RESULTATS POUR LES PRODUCTEURS ?

Grâce à la mobilisation de tous, 50 exploitations familiales au bord d’un arrêt d’activité entrevoient désormais un tout autre horizon pour tenter de sortir de la spirale dramatique qui les condamnait.

Pour ce qui est du lait soutenu via “La Marque du Consommateur”, les volumes devraient se situer entre 7 et 10 millions de litres. Ces volumes dépendant bien évidement de l’adhésion de nous , les consommateurs et des achats au final du produit en rayon.

Il est important de rappeler que la grande nouveauté côté producteur vient du fait que ce seuil de rémunération est intouchable dans la mesure où c’est un critère d’achat fixé par le consommateur (personne ne viendra se mettre en travers de cette rémunération garantie fixe et constante).

Cette nouveauté change beaucoup de choses et si le consommateur valide au final,  le problème de la rémunération pourrait trouver enfin une issue solutionnée et durable.

QUELS AVANTAGES POUR NOUS LES CONSOMMATEURS ?

Nous allons avoir accès à un produit dont nous saurons tout et fortement créateur de valeurs.

Qu’est ce que cela va nous coûter de plus ce lait de qualité équitable ? -> tout au plus à peine 4 €/an !! (53 litres/an x 8cts), 35 cts par mois tout au plus qui seront d’ailleurs sans doute au final même gommés par les économies faites sur la publicité car plus besoin de pub -> nous, on sait ce qu’il y a dans notre lait et comment il est fait 😉

En rajoutant ces quelques centimes nous avons la possibilité nous les consommateurs de sortir une profession toute entière d’une injuste et intenable situation. C’est tout le sens de cette opération rendue possible par la nouveauté d’un monde ultra connecté qui permet d’associer un maximum de gens via un outil interactif simple, pédagogique et transparent.

Si cette première opération est un succès, bien des secteurs pourront profiter de cette approche nouvelle.

EN RESUME : une vraie belle opération où tout le monde gagne ! Ainsi il ne s’agit pas juste de demander quelques centimes de plus aux consommateurs contre rien. En échange de ce soutien nous accédons nous consommateurs à une qualité de consommation tout à fait nouvelle en sachant tout du produit que nous mettons sur notre table (alimentation animale saine et locale, traçabilité directe et totale sur les producteurs bénéficiant de cette juste rémunération de leur travail, plaisir de savoir que le lait est issu d’exploitations aux méthodes de travail exemplaires, pas d’OGM, fourrages locaux etc).

CI-DESSOUS LE CAHIER DES CHARGES RETENU

(bravo et encore merci à tous pour votre participation ! _ 6850 votes )

Rémunération des producteurs :  rémunération qui permet au producteur de se faire remplacer et de profiter de temps libre

Origine du lait :  France

Pâturage :  mise au pâturage 3 à 6 mois dans l’année

Alimentation des vaches hors pâturage :  alimentation garantie sans OGM

Alimentation des vaches hors pâturage (Oméga-3) :  apport en luzerne, trèfle… dans l’alimentation favorisant les Oméga-3 dans le lait

Origine des fourrages :  fourrages locaux (moins de 100km du lieu d’élevage)

Emballage :  brique de lait avec bouchon

questionnaire-resultats

*VOIR LE QUESTIONNAIRE QUI A SERVI DE BASE AU CAHIER DES CHARGES*

OU LE TROUVER EN MAGASINS ?


DES BRIQUES DE LAIT “COLLECTOR” PRESENTEES AU SIAL 2016

L’initiative a été présentée lors du SIAL 2016. Considérée comme une première mondiale (jamais un produit n’avait été créé de la sorte dans le monde) des briques géantes offertes par TétraPak rappelleront dans cet immense “Salon Mondial de l’Alimentation” les valeurs positives qui sous-tendent cette initiative d’un nouveau genre. A cette occasion des briques de lait “C’est qui le Patron ?!” ont été offertes à 100 personnalités dont certaines dédicacées par les producteurs ! 🙂 (ce sont bien eux les héros de l’histoire non ? ..;) …) Des briques “collector” qui sont l’expression d’une belle histoire et qui montrent que les choses peuvent évoluer positivement sous l’impulsion des consom’Acteurs ! 😉 #EncoreUneFois #BravoAtous

dsc_0293   dsc_0298   dsc_0295

Lors d’une rencontre avec la presse le 7 octobre Martial Darbon producteur de lait dans l’Ain dédicace symboliquement une brique “C’est Qui Le Patron ?!”. Fort en symboles ! 🙂

5d_05183

Les coulisses de l’initiative via France 2 :

<
50 exploitations (80 familles) qui nous offrent leur lait de grande qualité dont nous savons tout.


LA PREMIERE FICHE DE PAYE DE LAIT QUI CHANGE TOUT 🙂

Nous tenions à ce que la laiterie nous communique la preuve chaque mois de la rémunération des producteurs de lait associés à la démarche. C’est chose faite ! En photo la copie de la première paye d’un des producteurs après le premier mois de vente (41, 52 cts/litre contre 21 cts auparavant merci à tous).fiche-de-paye-mdc-octobre

39 centimes/litre garantis et promis via les votes des consommateurs -> 41, 52 cts payés (415, 2/1000 litres) grâce aux primes qualité ajoutées par LSDH (La Laiterie de Saint Denis de l’Hôtel).

LE TEMOIGNAGE DES PRODUCTEURS (écoutez ce que leur apporte l’initiative)


PANNEAU AFFICHE A L’ENTREE DES FERMES :

panneaux-fermes-cqlp