La salade des consommateurs !

4390 Consom'acteurs
Mise en rayon : 05/02/2018
Caractéristiques
  • Rémunération des producteurs : Rémunération qui permet au producteur de se payer convenablement
  • Saisonnalité : Salades de saison
  • Variété de la salade de printemps-été : Laitue batavia
  • Variété de la salade d’automne : Scarole
  • Variété de la salade d’hiver : Mâche
  • Origine de la salade : France
  • Type de culture : Écoresponsable (selon charte AgriConfiance ou équivalent)
  • Abri : Plein champs l’été et sous abri l’hiver
  • Gestion des déchets industriels : Valorisation des déchets verts par l’alimentation animale et réduction des déchets
  • Lavage : Lavage dynamique (5 fois moins de chlore)
  • Portions : 3 parts
Prix de vente conseillé voté par les consommateurs : 1,75 €

UN GRAND MERCI aux 4390 votants !

Vous trouvez ci-dessous les résultats détaillés de la salade des consommateurs.

> Cliquez-ici < pour voir le QUESTIONNAIRE qui a servi de base au cahier des charges

Qui produit ces bonnes salades + justes et + durables ?

Mâche : 2 fournisseurs, en Vendée (85) et  Maine-et-Loire (49).

Batavia : 2 fournisseurs, dans les Bouches-du-Rhône (13) et le Loiret (45).

Scarole : 2 fournisseurs, dans les Bouches-du-Rhône (13) et le Finistère (29).

Où sont produites ces bonnes salades + équitables et + durables ?

Les salades sont conditionnées à Châteauneuf-sur-Loire et à Cabannes par l’entreprise Les Crudettes.

Résultats détaillés des votes

Quelques informations sur le questionnaire

SAISONNALITÉ

Les salades sont des produits de saison. Mais elles ont un grand avantage : leur diversité permet d’en avoir toute l’année en choisissant les variétés adaptées à chaque saison. En choisissant « sans importance », vous aurez la même salade toute l’année, mais elle poussera sous verre ou à l’étranger selon les saisons.

VARIÉTÉ DE SALADE

Ces salades peuvent être proposées toute l’année en variant les pays de production et/ou en utilisant des serres.

TYPE DE CULTURE

L’agriculture intensive utilise d’importantes quantités d’intrants et maximise la production par rapport au potentiel de production notamment main d’oeuvre et sol. L’agriculture éco-responsable prend en compte l’ensemble des composantes d’un développement durable, à savoir : l’environnement, l’économie, le rôle social et sociétal de l’exploitation. L’agriculture biologique se conforme à la réglementation en vigueur dans toute l’Union européenne : le règlement (CE) n°834/2007. Elle impose notamment un lavage à l’eau sans chlore.

LAVAGE

Le lavage dans un bain d’eau chlorée (comme pour l’eau du robinet à base d’hypochlorite de sodium, ingrédient principal de l’eau de javel) est le process standard qui assure la destruction des germes pathogènes éventuellement présents dans l’environnement de culture des salades. La salade peut être lavée dans un bain statique (eau stagnante) contenant au maximum 80 ppm de chlore (ou 80 mG / L, c’est-à-dire la limite réglementaire). Certains fabricants se limitent à 40 ppm de chlore en moyenne en baignant la salade plus longtemps dans un bain à remous. Le lavage dynamique associe à l’action du chlore un mouvement torrentiel de l’eau, ce qui permet de réduire fortement les quantités de chlore utilisées (13 mG / L en moyenne). Les salades sont toujours rincées ensuite abondamment à l’eau.

PORTIONS

La salade sera conditionnée en sachet papier plastifié et non en sachet 100 % plastifié, pour une meilleure préservation de l’environnement.