Pas de fraise CQLP dans les rayons cette année

Même si nous le regrettons beaucoup (elles étaient si bonnes) nous allons être obligés de faire l’impasse sur la commercialisation des fraises CQLP cette année. Vous aviez beaucoup aimé ce produit du printemps que nous avions créé tous ensemble mais en fait plusieurs raisons nous y obligent pour garder une cohérence avec nos principes 🙂 :

  • Côté conditionnement : nous avons développé 2 emballages successifs qui répondaient aux critères des votes décidés tous ensemble. Ces deux emballages ont malheureusement généré davantage de complexité pour les producteurs mais également les magasins.
    – 1ère année : complexité pour les producteurs d’avoir le bon poids. Ils ont donc dû passer plus de temps à vérifier que chaque barquette avait le bon grammage.
    – 2ème année : un emballage trop « fermé ». En modifiant le premier emballage de manière à gommer les problématiques rencontrées lors de la première année de lancement, nous avons développé une barquette « trop fermée » qui accélérait le pourrissement des fraises.
  • Côté magasins : à cause notamment des soucis rencontrés au niveau de l’emballage, ce produit a eu du mal à convaincre les enseignes. Très peu d’entre elles l’ont référencé. Les critères votés en font un produit excellent certes, mais très fragile en magasin, ce qui entraînait de nombreuses pertes dans les points de vente et donc du gaspillage (pas possible 😢).
  • Côté producteurs : la rémunération (6,98 €/kg de fraises allongées et 4,83 €/kg la barquette de fraises rondes) même si elle est réellement au bon niveau pour les producteurs, en réalité n’apporte pas la plus-value espérée et attendue pour eux. En effet, ces derniers valorisent déjà leurs fraises via l’initiative « La Médaille Gustative » distribuée par « Sols et Fruits » notre partenaire et les fraises CQLP de ce fait n’ont pas de réelles raisons d’exister à l’usage pour eux (important toujours de faire des produits qui répondent à de vraies attentes et offrent de vraies solutions nouvelles, c’est la règle 😀)

En résumé, nous veillons toujours à une cohérence entre les cahiers des charges décidés tous ensemble, les objectifs de l’initiative et les retombées qui doivent être positives et à la hauteur des attentes des producteurs notamment. N’hésitez pas si vous aimiez ce produit à privilégier cette année des fraises 🍓 françaises de bonnes qualités (celle/ de la « Médaille Gustative » par exemple qui réunit les producteurs initiaux et qui garantit une qualité et une équité pour les producteurs, lien joint). UN GRAND MERCI aux producteurs pour leur disponibilité et leur mobilisation et un grand merci à tous pour votre compréhension 😉 🙌 #LePatronCestLeConso