Panne de l’écrémeuse du fromage blanc – vote 2

Des nouvelles de l'écrémeuse et un nouveau vote

Il y a 1 mois nous vous présentions la contrainte technique rencontrée par notre partenaire Rians, fabricant du fromage blanc CQLP. Selon le principe de notre démarche collective nous avons voté pour accorder une dérogation de 1 mois à Rians, l’autorisant à ne pas utiliser de crème CQLP dans la préparation du fromage blanc ; le temps de réparer l’écrémeuse cassée.

Il y a 1 mois nous vous présentions la contrainte technique rencontrée par notre partenaire Rians, fabricant du fromage blanc CQLP. Selon le principe de notre démarche collective nous avons voté pour accorder une dérogation de 1 mois à Rians, l’autorisant à ne pas utiliser de crème CQLP dans la préparation du fromage blanc ; le temps de réparer l’écrémeuse cassée.

Nous avons fait le point avec Rians et voici où ils en sont 👇 :

La réparation de l’écrémeuse actuellement en panne n’est pas possible car trop compliquée et coûteuse. L’achat d’une écrémeuse d’occasion est trop coûteux par rapport au prix d’une neuve et les délais de livraison n’en seront pas améliorés. Après de longues recherches, Rians a trouvé une écrémeuse neuve qui pourra être disponible sous un délai de 10 semaines, soit fin mai. Ce délai peut paraitre long mais il a déjà été raccourci grâce aux efforts de Rians qui a accepté de prendre à sa charge un surcoût pour acheminer la machine en avion plutôt qu’en bateau.

À ce stade, nous devons donc collectivement décider si nous prolongeons la dérogation accordée jusqu’à l’arrivée de la nouvelle écrémeuse fin mai, ou si nous demandons à Rians de stopper la production de fromage blanc CQLP ?


👉 Rappel des explications précédentes

Résultats

Les sociétaires ont décidé à 88,5 % d’autoriser Rians à prolonger la dérogation jusqu’à l’arrivée de la nouvelle écrémeuse, fin mai.