OUEST FRANCE – Les sardines « C’est qui le Patron ?! » produites par Chancerelle, à Douarnenez

11/01/2019 

« Début mars 2019, la conserverie Chancerelle de Douarnenez (Finistère) produira des sardines “C’est qui le Patron ?!”. Une collaboration commencée en 2017, pour des produits “bons et responsables”.

La marque du consommateur “C’est qui le Patron ?!” s’est rapproché en 2017 de la conserverie Chancerelle, située à Douarnenez (Finistère) pour produire ses sardines. Les premières conserves seront mises en vente en mars 2019. Maxime Stanzel, Directeur des ventes marque de distributeur chez Chancerelle, revient sur cette collaboration.

À quand remontent les premiers contacts avec “C’est qui le Patron ?!”, la marque du consommateur ?

Fin d’année 2017, “C’est qui le Patron ?!” cherchait un fabricant français de sardines en conserve. Ils sont venus à Douarnenez pour nous rencontrer, assister à un débarquement de la pêche et visiter notre usine de fabrication.

Une seconde rencontre a été organisée un mois plus tard, avec un représentant de l’association des bolincheurs de Bretagne, pour leur expliquer la démarche et connaître leur position sur le dossier. Une fois ces étapes validées, le lancement du dossier a été réalisé.

Pourquoi avoir accepté cette collaboration ?

L’idée de mettre les consommateurs au centre des décisions et de les laisser construire, via le questionnaire en ligne, un produit de qualité, bon, sain et responsable, correspond aux valeurs que nous défendons au quotidien pour fabriquer des produits premium de qualité. Ensuite l’idée d’intégrer l’ensemble de la filière, du pêcheur au fabricant et de pouvoir expliquer de manière transparente et pédagogique aux consommateurs les impacts que peuvent avoir leurs choix, nous paraissait essentielle pour valoriser nos différents métiers.

Quels sont les termes du contrat ?

Un partenariat de trois ans est en cours de mise en place afin de donner une perspective à tous les acteurs. Les prix d’achat du poisson au pêcheur et du produit fini en magasin ont été votés par les consommateurs et ils seront fixes durant cette période.

La commercialisation démarrera normalement en mars 2019, une fois les négociations avec les enseignes réalisées.

Comment le produit a-t-il été pensé ?

Le questionnaire a été construit en intégrant tous les choix possibles pour les consommateurs, sur la base de critères définis en amont (rémunération des pêcheurs, lieu de pêche, technique de pêche, parage des sardines, fraîcheur, type de cuisson, calibre et poids). Le cahier des charges du produit a été déterminé en connaissance de cause, avec, à chaque fois, l’impact de leur choix sur le prix de vente final du produit. Il y a eu 4 736 votants au total, qui ont voté par exemple à 84,3 % pour la mise en œuvre de sardines de bolinche labellisées MSC (Marine Stewardship Council) pêchées en saison.

Cela a-t-il changé votre manière de travailler ?

Cela nous a confortés dans les choix d’entreprise que nous avons fait depuis quelques années, à savoir mettre le consommateur au centre de nos décisions, gérer de manière responsable la ressource et continuer de travailler en toute transparence des produits de qualité.

THIBAULT BURBAN

Article original