On adapte l’approvisionnement pour la pâte de cacao du chocolat CQLP !

En février 2021, nous avons validé collectivement l’amélioration du cahier des charges du chocolat afin de soutenir toujours plus les producteurs associés à la démarche. 😊 Merci encore à tous pour cette décision solidaire qui nous a permis de :

  • Augmenter la rémunération des planteurs de 1525 €/t à 1960 €/t de fève de cacao.
  • Réduire à 2 le nombre de coopératives qui fournissent les fèves de cacao permettant ainsi d’aider +/- 1 300 planteurs contre 20 000 initialement.

👉 Les détails de cette consultation

Chocolat des consommateurs - C'est qui le Patron

Cette année, de grosses sècheresses en Côte d’Ivoire impactent négativement la production de cacao (-28% de pluie d’octobre 2021 à mars 2022 source : Ferestero-Bulletin météo&Climat Mai 2022). La prochaine récolte de fèves de cacao prévue entre juin et octobre 2022 va donc être inférieure aux prévisions… Les 2 coopératives (SOCOPASG et la SICOOPAD) associées à la démarche ne pourront pas fournir en quantité suffisante les fèves de cacao qui permettent de fabriquer la pâte de cacao pour le chocolat CQLP.

 

Pour pallier ces besoins en fèves de cacao, notre partenaire fabricant Cemoi propose (le temps de la petite récolte seulement) de compléter l’approvisionnement auprès de 4 nouvelles coopératives (ECOAS, EPRADE, ECAPN, CAGB) soit environ 1 800 producteurs, qui respectent le cahier des charges voté collectivement.

Les sociétaires de la coopérative ont décidé collectivement s’ils étaient d’accord pour faire appel temporairement à ces 4 coopératives (donc répartir les volumes valorisés au juste prix voté collectivement entre plus de planteurs) afin de ne pas subir de rupture de chocolat CQLP en rayon.

Résultats