L’ÉCHO RÉPUBLICAIN – Alimentation : « C’est qui le Patron ?! » revalorise consommateurs et producteurs en Eure-et-Loir

 07/06/2018

« La marque nationale “C’est qui le Patron ?!” a été lancée en 2016 pour redonner un rôle au consommateur. Mais qu’en est-il pour les producteurs ? Deux éleveurs laitiers d’Eure-et-Loir, qui se sont lancés dans l’aventure cette année, témoignent.

Faire ses courses dans un supermarché peut sembler un acte anodin. Pourtant, les habitudes des consommateurs changent et l’intérêt pour la qualité des produits est de plus en plus prégnant dans la décision d’achat.

Dans les rayons de lait, il n’est pas toujours aisé de s’y retrouver. Outre le prix, d’autres critères sont mis en avant grâce aux prouesses du marketing : origine du produit, label, caractéristiques spécifiques comme le taux de lactose etc. Une nouvelle marque a récemment fait son entrée dans la grande distribution : C’est qui le patron ? !

0,39 € le litre de lait au lieu de 0,32 € en circuit classique

Mais il ne s’agit pas d’une simple marque s’ajoutant à la longue liste de celles déjà présentes dans les étals. “C’est qui le Patron ?!” est la marque du consommateur : celui-ci devient donc acteur dans la création du produit.

Les “consomm’acteurs” sont ainsi invités à s’exprimer, sous forme de questionnaires, en soulignant les critères de qualité qui leur semblent importants. Le prix va varier en fonction des critères sélectionnés. Notamment la rémunération du producteur car l’objectif est que tous les maillons de la filière puissent être gagnants.

Un autre critère, et pas des moindres, la prise en compte de la rémunération de l’éleveur

Concrètement, cela donne une brique de lait vendue à 0,99 € en rayon. Le lait “C’est qui le Patron ?!” dispose des caractéristiques suivantes : il est produit en France ; les vaches ont accès au pâturage trois à six mois dans l’année ; leur alimentation est sans OGM, enrichie en oméga-3 et composée de fourrages locaux.

Un autre critère, et pas des moindres, est la prise en compte de la rémunération de l’éleveur : les consommateurs ont choisi une rémunération qui permet au producteur de se faire remplacer et de profiter de temps libre avec un prix de 0,39 € par litre de lait. Ce prix est plutôt de 0,32 ou 0,33 € en circuit classique, alors que pour atteindre le seuil de rentabilité, il devrait tourner autour de 0,36 €

Pâtes, fraises, œufs, mâche, steak haché

Pâtes, fraises, œufs, mâche, steaks hachés… la marque “C’est qui le Patron ?!” propose une large gamme de produits de consommation courante. Les produits sont commercialisés dans bon nombre de magasins de la grande distribution sur tout le territoire, y compris en Eure-et-Loir.

Les consommateurs peuvent devenir consomm’acteurs en répondant aux questionnaires en ligne, mais aussi en suivant l’actualité de la marque sur les réseaux sociaux. »

Article original