LE PROGRÈS – Le fondateur de la marque “C’est qui le patron ?” face au ministre de l’Agriculture

Sylvain Saunier, Nicolas Chabanne et Martial Darbon lors du lancement de la marque de lait "C'est qui le patron ?" /Photo d'archives Fanny DUTEL
Sylvain Saunier, Nicolas Chabanne et Martial Darbon lors du lancement de la marque de lait “C’est qui le patron ?” /Photo d’archives Fanny DUTEL

« Seize mois après le lancement de la marque de lait « C’est qui le patron ? », Nicolas Chabanne, fondateur de la marque, et Martial Darbon, président de la coopérative Bresse-Val de Saône, continuent de vanter les mérites de cette nouvelle façon de vendre le lait, et de rémunérer le producteur à juste prix.

Avec 40 millions de briques écoulées dans 12 000 points de vente nationaux, « le ministre de l’Agriculture se rend compte que les consommateurs soutiennent les producteurs », souligne Martial Darbon. C’est en tout cas ce qui est ressorti de la conférence de presse qu’il a donnée, en présence de Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture, ce lundi au Salon de l’Agriculture à Paris. 

Le ministre a évoqué une mention probable dans les Etats généraux de l’alimentation pour permettre au concept de s’étendre d’avantage et d’être un exemple. « Ce qui est nécessaire aujourd’hui ? Encadrer la distribution du lait, lance Nicolas Chabanne. Le consommateur veut que le producteur détermine le prix, que les centimes reviennent à ce dernier et pouvoir vérifier sa provenance. » Tout ça, « C’est qui le patron ? » le propose depuis octobre 2017. Et l’histoire semble, pour l’heure, sans fin. »

Sara Cherrouda

Article Original