DANS LES COULISSES DE L’INITIATIVE : ON A VÉRIFIÉ LA SALADE CQLP AVEC LES CONSOS-SOCIÉTAIRES 

Comme nous le faisons pour chaque produit, nous sommes allés vérifier le cahier des charges d’un nouveau produit créé tous ensemble. C’était en février dernier, nous nous sommes tout d’abord rendus près d’Angers chez Kévin, maraîcher et producteur de mâche associé à la démarche CQLP, et nous avons ensuite visité l’usine de conditionnement « Les Crudettes ». Encore une fois nous avons eu la chance de rencontrer des gens passionnés par leur métier et le travail de la terre. La salade est de grande qualité et surtout elle soutient le travail des producteurs.

Nouveauté sur les salades !

Il y a quelques semaines, nous avons consulté les sociétaires de la coopérative pour décider ensemble de l’avenir de la salade des consommateurs. Cela fait maintenant deux ans que la salade des consommateurs est en rayon 😊

Lors des votes, nous avions décidé d’avoir des salades de saison : de la mâche en hiver (décembre > mai), de la batavia en été (mai > octobre) et de la scarole en automne (octobre > décembre).

A cause de ce changement de référence très fréquent, la salade des consommateurs a du mal à rester disponible en rayon. En effet, chaque variété possède un code-barre unique. Les chefs de rayon doivent donc changer régulièrement de code-barre. Cela peut provoquer des périodes creuses dans les magasins (le temps d’ajuster les changements de salade). Le problème est encore plus complexe avec la scarole qui n’est disponible que 3 mois dans l’année ! Par conséquent, le produit est peu présent dans les rayons donc les volumes de vente sont faibles et l’aide apportée au producteur de cette salade est minime …Nous avons donc pensé qu’il était important de procéder autrement, afin que la salade CQLP soit + durable et + disponible dans les rayons tout au long de l’année ! 😊

La question posée lors de la consultation fut la suivante : acceptons-nous de conserver uniquement la batavia et la mâche ?
RÉSULTAT DES VOTES : sur les 546 sociétaires votants, 87 % d’entre eux ont accepté de conserver uniquement deux variétés tout au long de l’année : la batavia de mai à novembre et la mâche de novembre à mai. Nous arrêtons donc la production de scarole.

Cette modification dans le cahier des charges n’impactera pas le producteur de scarole actuel car il produit également de la batavia pour « C’est qui le Patron ?! ». De plus, cela permettra de changer moins régulièrement de codes-barres et donc d’avoir moins de périodes creuses dans les magasins 😊