CONSO NEWS – DYALNA, la marque du consommateur marocain

20/03/2019

« Avec Dyalna, les consommateurs marocains auront bientôt leur propre marque. Et avec celle-ci, ils auront la possibilité de créer ensemble les produits qu’ils veulent, comme ils le veulent, c’est-à-dire des produits qualitatifs, plus équitables et plus responsables. Pour faire partie de cette initiative, il suffit d’aller sur le site www.markatelmoustahlik.ma ou www.lamarqueduconsmmateur.ma.

En lançant “DYALNA – La Marque du Consommateur” au Maroc, Nawal Slamti s’inscrit dans la même démarche que celle initiée en France il y a deux ans par Nicolas Chabanne, le fondateur de “C’est qui le Patron ?!”. Le principe est à la fois simple et totalement innovant : nous inviter, nous les consommateurs, à réaliser collectivement le cahier des charges d’un produit, à le faire fabriquer comme nous le souhaitons et à le commercialiser au juste prix en rémunérant correctement le producteur.

“C’est qui le Patron ?!”, une formidable success story

En France, le concept lancé fin 2016 par Nicolas Chabanne est une incroyable success story. Initié en réponse à la crise du prix du lait et la volonté des consommateurs de soutenir les producteurs tout en s’assurant d’un lait bon et sain, “C’est qui le Patron ?!” compte désormais 7 000 membres et prend en charge 18 familles de produits équitables. 8,1 millions de personnes achètent les produits auprès de 12 396 magasins distributeursLe premier produit commercialisé, le laita déjà été écoulé à quelque 97,7 millions de litres.

L’aventure se poursuit au Maroc

Désormais, l’aventure de ce concept écrit une nouvelle page de son histoire au Maroc mais pas seulement, l’Espagne, la Belgique, l’Allemagne, l’Italie et la Grèce ont été séduits.

En effet, grâce à Nawal Slamti, les consommateurs marocains pourront bientôt eux aussi devenir acteurs de leur consommation en se rassemblant autour de l’initiative citoyenne DYALNA.

Tout le monde est gagnant avec DYALNA

En créant nos produits nous-mêmes, nous contrôlons les caractéristiques du produit, son origine, sa valeur et sa commercialisation. Nous obtenons ainsi des produits bons et sains qui bénéficient d’une traçabilité totale. Nous faisons aussi des économies sur la publicité et… nous réinventons une consommation plus durable et plus sûre, qui profite à chacun d’entre nous. DYALNA est donc non seulement une marque utile, c’est aussi une marque qui donne du sens à notre consommation.

« C’est une démarche qui nous implique, nous les consommateurs, mais aussi nos partenaires qui devront respecter les mêmes valeurs que nous, à savoir les valeurs de qualité, transparence, responsabilité et équité », insiste Nawal Slamti.

Comment DYALNA fonctionne concrètement ?

La première étape est de déterminer les produits à lancer en priorité.

Ensuite, un engagement préalable des consommateurs valide la mise sur le marché des produits via des questionnaires/cahiers des charges qui sont soumis à toutes et tous avant le lancement du produit. À titre d’exemple, voulons-nous un lait produit localement ? À partir de vaches au pâturage ? Le voulons-nous en brique ? …

Une fois validés, les produits sont fabriqués par des structures partenaires qui s’engagent à suivre les mêmes valeurs et le cahier des charges retenu par nous les consommateurs. Les produits sont ensuite distribués par des structures qui sont tenues de respecter le prix de vente conseillé.

Les coûts de publicité sont remplacés par une communication de réseaux qui permettra de faire d’importantes économies.

La traçabilité totale sur la fabrication et la composition des produits est assurée par la communauté DYALNA et des bureaux de contrôle indépendants, ce qui constitue une garantie de qualité produit à la fois constante et durable.

Comment faire partie de la communauté DYALNA?

Nous sommes tous consommateurs, nous sommes donc tous concernés et nous pouvons tous rejoindre DYALNA.

Il suffit de s’inscrire sur www.markatelmoustahlik.ma ou www.lamarqueduconsommateur.ma. “En ce moment même, les votes sont ouverts pour désigner le top 3 des produits à créer. Donc, allez-y, votez, votez, votez”, souligne d’ailleurs Nawal Slamti.

DYALNA est également à suivre sur les réseaux sociaux (Facebook, Twitter, Instagram).

Où en sommes-nous à date ?

La communication de ce concept à la fois innovant mais plein de bon sens a commencé en décembre 2018 sur les réseaux sociaux et trouve un écho très favorable auprès des consommateurs qui sont de plus en plus nombreux à rejoindre la communauté DYALNA avec des interactions très positives et un intérêt certain.

Les visites sur le site www.markatelmoustahlik.ma sont nombreuses et de plus en plus de votes des 3 top produits ont été comptabilisés. À ce titre les produits les plus votés à date sont : le lait, l’huile d’olive, le fromage portion, le beurre, le thé et les œufs. D’ailleurs, l’équipe est en cours de prospection de producteurs partenaires afin de pouvoir proposer un questionnaire produit dans les meilleurs délais sur la plateforme.

Pour l’équipe DYALNA, la priorité est d’abord de trouver un écho favorable à l’initiative et de nous rassembler autour de cette initiative citoyenne. »

Article Original