Changement temporaire de pommes pour le jus de pomme

Les sociétaires de la coopérative ont voté pour l’amélioration du cahier des charges du jus de pomme et l’augmentation de la rémunération des producteurs de pommes. 👉 Rappel de la consultation

Comme expliqué dans la consultation, en 2020, les pommiculteurs ont souffert des mauvaises conditions météorologiques. Nous avons constaté qu’à cause des mauvaises récoltes qui en ont découlé, nous n’avions plus assez de pommes CQLP pour avoir du jus jusqu’à la prochaine collecte (en octobre)…

Le jus de pomme risquait d’être en rupture de stock. Nous avions donc besoin de l’avis des sociétaires pour décider de la marche à suivre.

Les sociétaires ont voté, les résultats

Près de 1 000 sociétaires ont voté, merci encore ! 🙏 La majorité l’emporte (66 %) pour le changement de pommes jusqu’à la prochaine récolte qui aura lieu en octobre.

Nous allons donc remplacer temporairement (pour la période août-octobre 2021 uniquement) les pommes CQLP par des pommes d’origine française. 
 
Les pommes ne respecteront donc pas tout à fait le cahier des charges créé collectivement. La différence de prix entre les pommes non CQLP (achetées 170 €/t) et les pommes CQLP (payées 193€/t) sera reversée aux producteurs ce qui permettra de continuer à les soutenir. De plus, il n’y aura pas de rupture en rayon.
 
Pour le reste de la fabrication du jus de pomme, rien ne bouge : le jus restera trouble et emballé dans le même packaging qu’actuellement (pour écouler le stock d’emballage). 😉
résultat consultation sociétaires pour le jus de pomme cqlp

Explications

Contexte agricole

En raison des mauvaises conditions météorologiques  la récolte de pommes 2020 a été particulièrement faible (cf Figure 1). On constate également que les stocks de pommes sont plus bas en 2020 que les années précédentes (cf Figure 2). 

Nous pensions trouver suffisamment de pommes pour finir la saison. Malheureusement, à cause des faibles volumes récoltés en 2020, les producteurs CQLP n’ont plus de pommes disponibles. Il n’y aura donc pas assez de jus de pomme CQLP jusqu’à la prochaine récolte. 

👉 Il risque donc d’y avoir une absence momentanée du jus de pomme en rayon jusqu’en octobre 2021, c’est à dire une “rupture”.

Figure 1 : production 2020 en recul par rapport à 2019
Figure 2 : Niveau des stocks de pommes fin avril 2021 - Agreste

Conséquence d'une rupture en rayon

Lors d’une « rupture », le produit sort des rayons et est remplacé temporairement par un autre.  

Après la rupture, il est souvent compliqué de se refaire une place en rayon. Cela implique que le magasin fasse la démarche de sortir le produit de substitution pour remettre le produit CQLP. Si le jus de pomme ne retrouve pas sa place, cela pourrait, à long terme, impacter ses ventes.  

Pour illustrer ce risque, prenons l’exemple du beurre bio, qui est le seul produit CQLP ayant connu une rupture (en novembre 2019). Au global, la rupture a duré une quinzaine de jours, mais la détention (c’est-à-dire le pourcentage de magasins ayant le beurre bio dans ses rayons) a été fortement impactée pendant plus de 4 mois. 

Suite à cette rupture : le niveau de détention n’est jamais revenu à la normale : 5% des magasins en France n’ont jamais remis le produit en rayon (cf. Figure 3). Cette baisse de détention impacte les ventes et donc le niveau de soutien aux producteurs…

Figure 3 : Evolution tendance beurre bio avant et après "rupture"

Solutions

Pour éviter la rupture, notre partenaire, Jus de Fruit d’Alsace, proposait d’utiliser, pour la période août-octobre 2021 uniquement, des pommes d’origine française. Attention cependant, ce ne sont pas les producteurs CQLP qui ont produit ces pommes, elles ne respectent donc pas le cahier des charges voté collectivement :  

  • pas de garantie de juste rémunération  
  • pas cultivées selon un mode d’agriculture spécifique

Les pommes ont été achetées à environ 170€/t à d’autres producteurs non CQLP, pendant l’année. 

Si nous choisissons de remplacer temporairement les pommes CQLP par ces pommes, la différence avec le prix CQLP (193€/t) serait reversée aux producteurs CQLP. Malheureusement, nous ne pouvons pas la reverser aux producteurs non CQLP car nous n’avons pas l’information spécifique de “qui a fourni”. 

La fabrication du jus de pomme, quant à elle, ne sera pas modifiée : le jus restera trouble et emballé dans le même packaging qu’actuellement (pour écouler le stock d’emballage).  

 

Tableau récapitulatif des avantages et inconvénients de cette alternative 👇

Envie de participer aux prochaines consultations ?