Pour devenir sociétaire, souscrivez en ligne au capital de La Société des Consommateurs !

1ère étape : après avoir renseigné votre adresse email, vous recevrez un lien pour poursuivre votre adhésion en ligne.


Si vous vous posez des questions sur la démarche ou sur le statut de sociétaire, n’hésitez pas à consulter notre FAQ avant de compléter votre souscription au capital de La Société des Consommateurs.

FAQ

La Société des Consommateurs est une Société Coopérative d’Intérêt Collectif (SCIC) à forme anonyme à Conseil d’Administration. Il s’agit d’une personne morale de droit privé, entrant dans le champ de l’économie sociale et solidaire, poursuivant une utilité sociale et soumise à un régime juridique strict de lucrativité limitée, de par son statut coopératif.

Ce statut de coopérative nous permet de réunir tous les consommateurs désireux de prendre une part active à la création, à la fabrication et au contrôle de produits dans le but de les rendre plus durables, plus équitables et de meilleure qualité. ?

TOUT LE MONDE ! Nous sommes tous consommateurs. Si nous le souhaitons, nous pouvons donc tous devenir sociétaire de La Société des Consommateurs pour participer et s’investir dans la création de produits + équitables et + durables en soutien aux producteurs. ?

Pour soutenir cette initiative de simples consommateurs qui veulent aider les producteurs !

+ nous serons nombreux à nous mobiliser + notre voix et nos achat auront du poids et + nous pourrons faire bouger les choses positivement pour créer des produits de qualité et soutenir toujours + de producteurs ! ?

En tant que sociétaire, notre rôle est de participer à la vie de la coopérative et de l’aider à se développer selon notre temps et envie. ?

Le principe de la démarche est entièrement collaboratif. Toutes les grandes décisions et orientations de la coopérative sont donc prises collectivement. Chaque voix compte et permet de faire bouger les lignes positivement !

Chaque sociétaire peut, s’il le souhaite :

– voter pour les potentielles évolutions à apporter aux produits

– partir à la rencontre des producteurs et partenaires fabricants associés à la démarche

– participer à des réunions et groupes de travail pour échanger sur des sujets précis de la démarche

– participer aux réunions avec les dirigeants de la grande distribution

– s’investir lors d’animations en magasin pour faire connaitre la démarche aux autres consommateurs

– utiliser une boite à outils regroupant explications, conseils et idées d’actions pour soutenir la démarche

Libre à chacun de participer ou non à toutes ces actions. En tant que sociétaire, une seule chose est cependant obligatoire : voter à l’Assemblée Générale annuelle pour décider des grandes orientations de la coopérative (par mail).

Le temps qui vous plaira !

Aucune obligation, chacun agit suivant son envie.

En complément des consommateurs, la coopérative comprend aussi ses fondateurs, certains de ses salariés et toute autre personne souhaitant participer (producteurs, distributeurs, etc.).

Les sociétaires sont répartis en 4 catégories :

– les Fondateurs,

– les Salariés,

– les Consommateurs

– les Partenaires Honoraires.

Chaque catégorie constitue un collège de vote distinct dans lequel chacun dispose d’une voix lors de l’Assemblée Générale annuelle. Entre chacun de ces collèges, la répartition des droits de vote  est déterminée par les statuts.

Chaque catégorie de sociétaires peut être représentée au Conseil d’administration.

Le statut de SCIC impose à La Société des Consommateurs un réinvestissement des bénéfices à hauteur d’au moins 57,5 % dans la coopérative.

La Société des Consommateurs dans laquelle les sociétaires prennent part est une coopérative. Il y a donc des règles juridiques à respecter.

Lorsque nous devenons sociétaire, nous nous engageons au sein de la coopérative et acquérons une part sociale. C’est un titre de propriété conférant à chaque sociétaire des droits et des obligations.

Donc souscrire à une part sociale signifie que l’on s’engage à soutenir le projet de la coopérative et participer au développement de son activité.

L’ensemble des parts sociales souscrites forme le capital de la coopérative. Il permet d’évaluer la solidité financière de la coopérative et lui permet en partie de mener son activité et de constituer un fond de garantie et d’investissement nécessaires à son développement.

Le principe de la démarche n’est pas spéculatif mais bien de participer et de se retrouver autour de valeurs communes : participer à la création du monde de demain en votant pour des produits de qualité qui soutiennent les producteurs.

La souscription est donc volontairement limitée à 1 € symbolique par personne. Ainsi, chacun a la même place dans la coopérative. Nous adhérons tous à une démarche de consommateurs et ne faisons pas à un investissement financier.

Bien qu’en théorie l’Assemblée Générale peut légalement décider de verser une rémunération des parts sociales en cas d’exercice excédentaire, plafonnée légalement, après déduction des subventions et des réserves légales, aucune rémunération de ce type n’est à ce stade envisagée.

L’objectif de La Société des Consommateurs n’est pas de réaliser des excédents mais simplement d’équilibrer ses recettes et ses dépenses.

C’est d’ailleurs notamment pour cette raison que les souscriptions ont été volontairement limitées à une part sociale par personne. ?