Revivez l'Assemblée Générale Ordinaire 2020

La troisième Assemblée Générale ordinaire annuelle de La Société des Consommateurs a eu lieu mercredi 16 septembre 2020 à huis clos. Nous sommes revenus sur notre activité 2019, les projets en cours et nous nous sommes prononcés sur les résolutions à voter. 

Si vous n’avez pas pu vous connecter pour visionner le direct, vous pouvez dès à présent regarder la vidéo en replay. N’hésitez pas également à consulter la présentation  pour plus de détails. Nous avons reçu beaucoup de questions lors du direct, auxquelles nous n’avons pas eu le temps de répondre. Retrouvez notre FAQ spéciale AG avec toutes les réponses à vos questions en bas de cette page ! 🙂

.

.

Consultez la présentation 

Présentation AG 2020

 

On répond à toutes vos questions !

Vous étiez nombreux à nous poser des questions, merci beaucoup ! Comme nous n’avons pas eu le temps de répondre à l’ensemble des questions des sociétaires présents en ligne, voilà donc une mini Foire Aux Questions spéciale Assemblée Générale. 🙂

 

Commercial

Qu'est ce qui peut expliquer que l'enseigne U participe si peu à la démarche CQLP alors qu'ils sont censés être l'une des enseignes qui se positionne le plus auprès des agriculteurs ?

L’enseigne U référence aujourd’hui un produit créé tous ensemble : le lait demi-écrémé. Plusieurs échanges ont eu lieu pour faire arriver les autres produits dans les magasins U mais l’enseigne ne souhaite toujours pas les référencer. D’après les retours qui nous sont faits, U privilégie à ce jour des démarches internes à l’enseigne. Si le lait est arrivé dans les rayons U il y a quelques temps maintenant, c’est grâce à la mobilisation de tous en magasins. Nous pouvons tous demander l’arrivée des produits CQLP directement en magasin, auprès d’un chef de rayon ou à l’accueil. N’hésitez pas pour cela à utiliser la lettre de demande aux directeurs de magasins . C’est en nous faisant connaître auprès des magasins dans lesquelles nous faisons nos courses que nous ferons bouger tous ensemble les choses

Est-ce que la taille des magasins joue sur le fait qu'il y ait plus ou moins de produits CQLP ? Intermarché n'a pas de très gros magasins comparé U ou Leclerc.

Il s’agit tout d’abord de la volonté de l’enseigne à soutenir une démarche en particulier.

La taille des magasins influence bien sûr le nombre de produits qui pourront être mis dans les rayons mais il s’agit dans ce cas-là d’un 2ème filtre. Très généralement, une enseigne décide au niveau national de mettre ou non à disposition de ses magasins des produits. Un 2ème filtre se fait ensuite par taille de magasin au sein d’une même enseigne (par exemple Carrefour hypermarché, Carrefour Market, Carrefour City, etc).

Pour les enseignes dites « intégrées », tout est décidé au niveau du siège national.

Pour les enseignes dites indépendantes, chaque propriétaire de magasin est son propre patron et peut décider ou non de mettre des produits qui ont préalablement été choisis par l’antenne nationale.

Pour plus de précision là-dessus, n’hésitez pas à regarder l’émission tournée en janvier dernier où nous parlons de cela : “Dans les coulisses de CQLP : où trouver les produits ? Résultats enseigne par enseigne”( à la 19ème minute)

Qu'est-ce qui explique que les Biocoop ne soient pas partenaires ?

Biocoop est un réseau de distribution spécialisé Bio dit « sélectif », c’est-à-dire qu’ils choisissent des marques spécifiques vendues uniquement en réseau de distribution bio.

 

Concernant Biocoop, peut-on leur proposer de le devenir, nous consommateurs comme on incite les autres distributeurs ?

Oui, bien sûr et c’est même clé 🙂

N’hésitez pas à contacter votre magasin Biocoop et à leur faire part de votre souhait de voir arriver les produits CQLP et permettre de soutenir davantage de producteurs. C’est en nous faisant connaître auprès des magasins dans lesquelles nous faisons nos courses que nous ferons bouger tous ensemble les choses. Votre magasin pourra alors faire remonter votre demande auprès de son siège. N’hésitez pas non plus à directement contacter Biocoop en mentionnant le magasin dans lequel vous faites vos courses.

Que deviennent les produits qui ne se vendent pas ? une filière anti-gaspi ? épiceries solidaires ? dons ?

Les produits dont les dates limites de consommation sont très proches, sont écartés des rayons directement par chaque magasin qui gère lui-même les filières vers lesquels ils sont réorientés.

Côté CQLP, lors de nos tests de livraisons groupées, nous avons pu réorienter les produits dont les dates venaient à expiration vers plusieurs destinataires :

  • Des banques alimentaires situées en Ile de France et dans la Drôme
  • Des associations d’aide aux personnes en difficulté
  • L’initiative Linkee qui œuvre contre le gaspillage alimentaire

Très peu de produits sont présents au GEANT CASINO DE VILLENAVE D ORNON. Pourquoi ? Impossible par exemple de trouver les coquillettes CQLP qui étaient pourtant excellentes ...

Géant Casino n’a pas référencé l’ensemble des produits créés tous ensemble. Aujourd’hui, les magasins Géant Casino proposent en rayon :

le lait, le jus de pomme, le beurre doux et 1/2 sel (+ beurre de baratte), les steak hachés 12%, les pâtes torsades, les oeufs x 6 bio et plein air, les 2 tablettes de chocolat noir et les yaourts. Si l’un de ces produits n’est pas présent dans le rayon, n’hésitez pas à en parler au chef de rayon ou à l’accueil du magasin. Il est également possible de demander l’arrivée d’un produit qui n’est pas encore proposé par l’enseigne. Chacune de nos demandes a un poids considérable et c’est grâce à notre incroyable mobilisation à tous que nous arrivons à faire bouger les choses et soutenir encore davantage de producteurs.

International

Y a t-il pour projet de proposer sur le marché français par exemple les produits non présents en France mais développés par d'autres pays ? ex de l'huile d'olive

Oui, nous réfléchissons à la possibilité d’exporter les produits CQLP de pays producteurs vers d’autres pays de l’initiative ne pouvant pas développer ce même produit. L’huile d’olive est un bon exemple puisque plusieurs pays ayant rejoint la démarche la produise – ou se prépare à la produire – (Grèce, Italie, Espagne, Maroc notamment …) tandis que d’autres (Allemagne, Belgique, France, Royaume-Uni) ne la produiront pas. Dans nos réflexions, nous devrons veiller à ne pas entrer en concurrence injuste avec des producteurs nationaux par l’apport de produits étrangers et devrons limiter autant que possible l’impact environnemental des produits en question par la recherche des solutions logistiques les plus efficientes possibles. A suivre donc très prochainement …

Où est-il possible de retrouver sur votre site ce qui se fait dans d'autres pays ? C'est intéressant, ne serait que pour en parler autour de nous

Voici la liste des sites web de nos partenaires internationaux. De là, vous pourrez découvrir l’univers de chacun et les soutenir dans leur démarche en suivant leurs réseaux sociaux et en partageant ces liens avec vos proches. Ensemble on va plus loin !

Allemagne – Du bist hier der chef – https://dubisthierderchef.de/

Belgique – Het merk van de consument (site en flamand) https://www.hetmerkvandeconsument.be/ & C’est qui le patron – https://www.lamarqueduconsommateur.be/ (site en français)

Espagne – Quien es el Jefe https://lamarcadelosconsumidores.es/

Grèce – I marka to katalanoti https://www.imarkatoukatanaloti.gr/gr

Italie – Chi è il padrone https://lamarcadelconsumatore.it/

Maroc – Dyalna – https://markatelmoustahlik.ma

Royaume-Uni – The consumer brand https://www.theconsumerbrand.co.uk/

USA – Eat’s my choice https://theconsumersbrand.com/ (site en construction)

Les CQLP étrangers coûtent-ils de l'argent ou versent-ils une participation ?

LMDM accompagne les pays dans leur démarche en leur fournissant du support, de la méthode et des outils. En contrepartie de la licence de marque dont ils sont titulaire sur leur territoire, et après une période de carence, les pays versent à LMDM une redevance trimestrielle constituée d’un pourcentage sur le chiffre d’affaire. A l’heure actuelle, les pays sont encore en phase de lancement et LMDM ne perçoit pas encore de redevance de leur part.

 

A l’international, les pays vendent aussi sous la marque "C'est qui le Patron ?!" ou ont-ils leur propre marque ?

En collaboration avec La Maison Des Marques (LMDM), chaque pays décide d’un nom adapté à sa langue et à son territoire, en déclinant le concept « C’est qui le Patron ?! » et/ou « La Marque du Consommateur. »

Produits

Peut-on changer les emballages en carton FSC dont les ressources viennent de loin ? C'est important de s'approvisionner local ... même pour les cartons.

Bonne idée ! C’est important pour préserver l’emploi et le savoir-faire local. En revanche, cela a très peu d’impact sur l’environnement. La production est l’étape la plus émettrice de CO2, pas le transport. L’emballage c’est environ 3 à 5% de l’empreinte carbone d’un produit. Le papier est l’emballage le plus respectueux de l’environnement : on le produit majoritairement avec des « coupes d’éclaircies » réalisées pour l’entretien des forêts et avec des « coproduits de scierie » (de la sciure). Les arbres ne sont jamais coupés pour cette utilisation.

Aujourd’hui, la transparence des fabricants d’emballage est assez limitée. Il y a du travail la dessus 🙂

Est-ce qu'il est envisagé d'ajouter à nos produits le "nutri-score"?

Nous en avions discuté avec les partenaires fabricants de “C’est qui le Patron ?!” et pour l’instant nous avons choisi de ne pas nous engager sur cette voie.
En revanche, l’Appli des Consos, qui sera disponible sous peu, donnera ce genre d’informations et bien d’autres critères (équité, rémunération des producteurs, impact environnemental, etc).

Les Pâtes : n'y aurait-il pas par hasard chantage des autres fabricants ?

Pas à notre connaissance. De toute façon, seul Alpina Savoie a vraiment une filière blé dur français bien développée.

Est-ce que des initiatives sur la réutilisation des conditionnements sont en cours ? (par exemple les boites d’œufs)

Après échange avec quelques partenaires, c’est très compliqué à mettre en place ce genre d’initiative en grande distribution. Tant sur la logistique que sur le prix ou l’hygiène … pour des bienfaits environnementaux limités. Pour l’instant, le mieux c’est de les réutiliser soi-même. Mais nous restons mobilisés sur cette question importante !

Pourquoi ne pas proposer des spaghettis CQLP ?

C’est envisagé si nous trouvons un fabriquant qui accepte de les produire

Il y a eu une consultation sur une modification temporaire de production du fromage blanc suite à un problème de l'outil de production. Qu'en est-il maintenant ?

Oui en effet ! Cette dérogation s’étendait du 4 février 2019 au 20 Mai 2019. L’écrémeuse étant tombée en panne, nous avions autorisé notre partenaire a utiliser de la crème « non CQLP mais française » au lieu de la crème CQLP de manière temporaire, le temps de la réparation de l’écrémeuse. Pour rappel, le fromage blanc est fabriqué avec du lait “C’est qui le Patron ?!” + de la crème “C’est qui le Patron ?!”. Depuis tout est rentré dans l’ordre 🙂

Pourquoi les producteurs de fraises ont-ils arrêté de travailler avec CQLP ?

Ce produit n’avait pas tant de sens chez CQLP. Les producteurs avaient déjà une bonne voie de valorisation via la médaille du goût. Le soutien apporté par CQLP n’était pas significatif, et donc ce produit n’avait pas tant de sens dans la démarche.  En plus de cela, notre emballage en carton ne protégeait pas très bien les fraises, ce qui a créé du gaspillage. Donc, en accord avec les producteurs, nous avons suspendu le produit. 🙂

Juridique

Quelle est la gouvernance de La Maison Des Marques (LMDM) ?

LMDM est une société de forme SAS dont les 2 associés uniques sont Nicolas Chabanne et Laurent Pasquier, les deux initiateurs de la démarche “C’est qui le Patron ?!”. Le Président est Nicolas Chabanne. Il n’y a pas d’autres dirigeants. Tout comme les autres sociétés qui sont dans le giron de l’initiative, LMDM est une société autofinancée et qui ne distribue pas de dividendes.

400K de frais de présidence ? Est-il possible de préciser ?

Il s’agit d’une facturation de la société mère (LMDM) à sa société fille (CQLP) car la société mère assure la Présidence de la société fille. La société LMDM assure des activités pour la société fille, lui apporte une forme de conseil également, détient la marque “C’est qui le Patron ?!” pour la protéger et permet de développer des activités connexes qui entrent au final dans le giron de la démarche collective. En 2019 nous avons augmenté les frais de Présidence car LMDM a supporté beaucoup d’activité qu’auparavant supportait “C’est qui le Patron ?!” pour mettre en place des fonctions supports transverses (direction, administratif, comptabilité, juridique, international, etc.) afin de permettre aux sociétés filles de se concentrer sur les problématiques opérationnelles et non administratives, très chronophages pour tous.

On voit une augmentation très importante des honoraires (avocats, comptabilité), peut-on avoir plus de détails ?

Votre question porte sur la société LA SOCIETE DES CONSOMMATEURS. L’augmentation de 2018 à 2019 (39 757 € à 95 333 € soit une augmentation de 55 576 €) s’explique essentiellement par le recours en 2019 à Bureau Veritas (45 815 €) qui effectue des contrôles. Cette dépense a été classée comptablement dans la ligne groupée « Honoraires » qui inclut tous les honoraires payés à des « bureaux d’étude » ou assimilés, Bureau Veritas étant considéré comme un bureau d’étude, cette prestation se retrouve assimilée de fait aux honoraires comptables ou juridiques, plus traditionnels. Dans les faits, ce n’est pas très logique, nous allons voir si nous pouvons trouver une présentation plus claire pour l’année prochaine. 🙂

Voici la répartition détaillée des honoraires en 2019 :

Expert comptable : 11 160 €
Commissaires aux comptes : 8 528 €
Avocats et conseils : 29 830 €
Bureau Veritas : 45 815 €
TOTAL : 95 333 €

Pourquoi baisse de paiement des impôts ?

Votre question porte sur la société CQLP (412 185 € d’impôt sur les sociétés en 2018, 224 055 € d’impôt sur les sociétés en 2019). Les impôts sont calculés directement sur le résultat avant impôt, si ce dernier diminue, les impôts diminuent d’autant mécaniquement. Le résultat courant avant impôt est passé de 1 334 680 € à 784 090 €, l’impôt sur les société a donc diminué proportionnellement.

Il est à noter que dans le même temps, l’impôt payé par la société LMDM est lui passé de 232 657 € à 311 916 €.

Les sociétés ne distribuant pas de dividendes, après paiement de l’impôt, la totalité du résultat net reste dans chaque société (il est alors comptablement positionné dans les réserves -les capitaux propres- au Bilan)

Est-ce que vous envisagez une transparence de la rémunération de la direction?

Par respect de chacun, nous ne publierons pas les détails de salaire de la « direction », étant donné que nous n’avons pas pour habitude de classifier ainsi les gens qui participent à l’initiative. Elle serait alors très limitée et non représentative du fonctionnement. Cependant, nous comprenons évidemment que la rémunération est un sujet important : comment s’assurer que personne n’est favorisé ou défavorisé ? -> plusieurs personnes identifiées ont la vision de l’ensemble des salaires (qui sont d’ailleurs discutés en amont des embauches) et s’assurent régulièrement de la cohérence de chacun et de leur caractère « juste ». Nous nous appliquons aussi le principe de « juste rémunération » 🙂 . Actuellement les ratios entre plus petit salaire et plus gros salaire et de leur de l’ordre de 1 à 2,5 (c’est-à-dire que si le plus petit est 1 000 €, le plus gros est 2 500 €).

Pouvez-vous nous expliquer les 878% d'augmentation entre 2018 & 2019 des honoraires qui apparaissent dans le compte de résultat de CQLP ?

En 2018 les honoraires concernaient uniquement notre expert-comptable et avocats (12 419 €). En 2019, voici la répartition des honoraires :

Expert-comptable : 14 791 €
Commissaires aux comptes : 7 800 €
Licence et développement logiciel : 23 231 €
Avocats et conseil : 28 192 €
Courtier immobilier : 47 450 €

Le plus gros poste ayant concerné la recherche des nouveaux locaux pour passer du 27 rue du Chemin vert au 5 rue St Georges à Paris. Le reste est lié à l’augmentation de l’activité au global.

Assemblée Générale Ordinaire 2020

Connexion pour les utilisateurs enregistrés